Google favorise le suivi des URL courtes quand cela est possible

John Mueller a expliqué dans un hangout du 26 janvier 2016 que Google favorise les URL courtes quand le moteur a le choix entre des URL longues ou courtes pour une même page.

Google favorise le suivi des URL courtes quand cela est possible

Le porte-parole avait déjà dit en mars 2014 que la limite maximale du nombre de caractères supportés dans une URL est de 2000 signes, nous avons donc de la marge avant de rencontrer des problèmes de longueur. :-)

Lire la suite sur blog.internet-formation.fr

Un projet de communication web ?

On vous rappelle, devis gratuit et personnalisé