90% des CMS piratés sont des sites WordPress

Les possesseurs de sites WordPress sont des cibles pour les pirates, et doivent donc à veiller à la sécurité de leur CMS, le plus attaqué en 2018. Les sites d'e-commerce sont souvent de mauvais élèves et tardent à déployer les correctifs.

90% des CMS piratés sont des sites WordPress

Environ 90% de tous les systèmes de gestion de contenu (CMS) piratés que Sucuri a étudiés et aidés à corriger en 2018 étaient des sites WordPress. Les autres plateformes sont très loin derrière, à savoir Magento (4,6 %), Joomla (4,3 %) et Drupal (3,7 %). Pour la société de sécurité, la plupart des piratages sont la conséquence de vulnérabilités dans des plugins et des thèmes, d’erreurs de configuration, et d’un manque de maintenance par les webmasters, qui négligent souvent de mettre à jour CMS, thèmes, et extensions.

Lire la suite sur zdnet.fr

Un projet de communication web ?

On vous rappelle, devis gratuit et personnalisé